03 Jan
03Jan

Lors d'une conversation avec Larry Goldfarb, grand trainer de la Méthode Feldenkrais, nous abordions le sujet de la pratique du Feldenkrais entre les cours. "D'après toi, comment inviter les élèves à pratiquer sans être guidé par le praticien ?" m'interrogeait-il. "Tes élèves de violon ne peuvent pas espérer progresser simplement en venant au cours une fois par semaine ; ils savent qu'ils doivent travailler entre les cours !" (Le savent-ils vraiment ? Je crois que la même question se pose pour les deux disciplines...)

Il me faisait d'ailleurs remarquer que mes vidéos était un moyen pédagogique de faire avancer les élèves. En les regardant, ils peuvent plus facilement se rappeler les mouvements exécutés en cours et trouver l'envie de les explorer à nouveau seuls.

A la fin du cours de PCM* de ce soir, une de mes élèves commente et fait remarquer qu'elle oublie tous les mouvements dès que le cours est terminé. Je lui suggère : "Demain matin, allonge-toi et rappelle-toi au moins trois mouvements de cette leçon de PCM. N'importe lesquels mais assure-toi que ce sont bien des mouvements issus de cette leçon que nous venons de faire."

Et voilà, chers élèves : 2022 commence pour vous avec du travail à la maison ! Comme me le formulait très joliment il y a quelques années ma collègue et amie Violaine Guillerm, "le Feldenkrais, c'est une pratique, et une pratique, ça se pratique." Alors allongez-vous, souvenez-vous et appropriez-vous les leçons !

*Prise de Conscience par le Mouvement

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.